5 questions fréquentes sur le Reiki

Le lotus épanoui symbolise le Cœur ouvert, le violet est la couleur de la Spiritualité

1) Le Reiki est-il accessible à tout le monde ou y a-t-il des pré-requis pour être initié ? 

L’initiation au 1er Degré du Reiki est accessible à tout le monde, sans aucun pré-requis ; il suffit juste d’être intéressé et curieux et d’avoir envie de se faire du bien !

Toutes les connaissances sur l’énergétique du corps humain et la spiritualité sont évidemment les bienvenues, mais elle ne sont pas nécessaires et le savoir indispensable est transmis durant le week-end d’initiation au Degré du Reiki correspondant. Ceux-ci débouchent sur une expérience personnelle et tangible, de première main, vécue dans votre Corps, dans votre Cœur et votre Esprit.

La démarche d’initiation permet une ouverture graduelle de conscience, débouchant sur la reconnexion avec le monde énergétique et spirituel que notre culture occidentale nous a trop souvent appris à oublier ou à ignorer, et donc à méconnaître. L’initiation au Reiki est l’occasion de redécouvrir ces aspects profonds et primordiaux de notre Être, dont les aspects matériels ne représentent qu’une certaine partie…

Laissez le Reiki couler jusqu’à vous et l’Amour remplir votre Cœur…

2) Comment se déroule une initiation au 1er Degré du Reiki ?

L’initiation, dans notre association, se déroule usuellement sur un week-end (2 jours), afin de prendre le temps de découvrir, d’explorer et d’approfondir ce qui y est transmis. D’autres proposent des initiations sur une seule journée, voire sur une demi-journée ! D’expérience, c’est bien trop court pour que les participants aient réellement le temps d’assimiler le contenu, les pratiques et l’expérience reçues lors du week-end d’initiation à un Degré : la durée ne fait pas tout, mais un minimum est nécessaire, sauf à amputer d’une bonne partie du contenu… Certains Maître-Enseignants enseignait parfois le 1er Degré sur une période de 4 à 5 jours consécutifs ; cette durée est sans doute un peu longue, mais elle permet de faire un travail approfondi en présentiel, ce qui est toujours une bonne chose. Le format sur 2 jours est celui qui convient le mieux à la grande majorité des participants.

Le week-end d’initiation au 1er Degré du Reiki que nous proposons consiste en une découverte personnelle de ce qu’est le Reiki, de façon théorique, puis pratique : la démarche spirituelle du Reiki, l’Homme entre Ciel et Terre (énergie, santé et spiritualité), les 5 préceptes du Reiki Usui (Gokai) et leur importance, la méditation Reiki (Gasshō), les positions des mains et l’auto-traitement Reiki (Ji Chiryō ; une pratique d’une demi-heure environ que tous ceux que je connais apprécient pour le bien-être qu’elle procure), la relaxation sur table (travail sur un Receveur à qui l’on transmet du Reiki) et d’autres choses encore !

À cela s’ajoute plusieurs séances individuelles d’initiation (une séance personnelle permettant d’hyperactiver la capacité de l’individu à ressentir physiquement et à canaliser cette énergie d’Amour inconditionnel qu’est le Reiki). On les nomme Reiju en japonais.

Une place significative est faite à la pratique sur soi et sur l’autre, afin de développer une expérience personnelle et profonde, ce qu’un livre ou une vidéo ne pourront jamais apporter. L’objectif est que les initiés au 1er Degré du Reiki puissent repartir chez eux et pratiquer de façon autonome ; on leur demande d’ailleurs de prendre un engagement de pratique de 21 jours de l’auto-traitement (voir ci-dessus) après l’initiation : toute discipline spirituelle demande un (tout petit) peu de discipline.

Par ailleurs, pour celles et ceux qui voudraient s’initier aux Degrés ultérieurs, il sera demandé également d’avoir fait un volume de pratique suffisant pour s’assurer que le Degré précédemment est suffisamment bien compris et assimilé (démarche de l’apprentissage), ce qui permet de passer à la suite. Nous précisons tous ces aspects à la fin de chaque Degré.

Percevoir la Lumière là où elle est…

3) Est-on en mesure de “traiter des personnes” en Reiki ?

La réponse est oui, mais il est important de rappeler que le traitement que l’on donne en Reiki (à soi-même ou sur un receveur demandeur) n’est pas de même nature que ceux de médecine occidentale : il s’agit d’un traitement spirituel non médical. On parle d’ailleurs souvent de “soin Reiki“, tout simplement parce qu’en Reiki on prend soin des gens : on leur apporte du bien-être, voire du “mieux-être” ; on peut aussi faire un soin chez une esthéticienne, mais le Reiki ne se situe pas sur le même plan…

Le ressenti que l’initié au Reiki développe peut le conduire à faire une forme de bilan énergétique, afin d’harmoniser l’énergie spirituelle du receveur, mais ceci n’est pas un diagnostic médical, c’est-à-dire une pratique réservée en France à la médecine occidentale ; cette dernière possède en effet le monopole légal de toute pratique médicale depuis la loi du 19 Ventôse de l’An XI (10 mars 1803), dont le premier objectif était de mettre un terme au charlatanisme. Les résultats d’une pratique doivent désormais être prouvés par des preuves matérielles objectives (et selon les canons de la science moderne), ce qui n’est évidemment pas directement le domaine des phénomènes énergétiques subjectifs des plans émotionnels et spirituels (un peu comme si on demandait de prouver la couleur à l’aide de phénomènes sonores, il y a bien un lien, mais il sera compliqué à montrer en prenant le problème par ce bout-là). En cas de problème de santé (maladie), il faut consulter un praticien de médecine occidentale en France (qui plus est inscrit au tableau départemental de l’Ordre).

Pratique de la Relaxation sur table : laissez votre Esprit se détendre et abandonnez-vous au bien-être…

4) Doit-on être initié aux 4 Degrés (et dans l’ordre) pour pouvoir faire un soin Reiki ?

Non, vous n’avez besoin que du 1er Degré ! À l’issue du 1er Degré, vous serez d’ores et déjà en mesure d’effectuer sur vous-même ou sur une personne demandeuse un soin Reiki (“auto-traitement” ou “relaxation sur table”). De tous les Degrés, c’est le 1er (la fondation), qui est le plus important, pour commencer à nous ouvrir à l’Amour inconditionnel et laisser la Joie du Cœur se diffuser dans nos vies.

Chaque Degré vous permet d’approfondir votre ressenti et votre compréhension des phénomènes énergétiques et spirituels, et ainsi d’aller du physique (le 1er Degré), à l’émotionnel (le 2ème Degré), puis au Spirituel (3ème Degré) ; le 4ème Degré est un peu à part : il vous apprend à initier d’autres personnes au Reiki et correspond donc à un choix de vie personnel (la transmission n’est pas le projet de vie de tout le monde) ; le Reiki doit avoir un sens profond pour les personnes qui s’engagent dans une telle démarche.

On voit qu’il y a ainsi une logique de progression des Degrés, c’est la raison pour laquelle les initiations se font dans cet ordre et qu’il faut avoir été initié au Degré précédent pour pouvoir être initié au Degré suivant. Rien n’oblige à suivre tous les Degrés et l’initiation au 1er Degré n’oblige aucunement à poursuivre ; il est cependant souvent conseillé de faire également le 2ème Degré, qui permet de rentrer plus profondément dans la pratique du Reiki. Dans tous les cas, ce choix vous appartient : venez si le Cœur vous en dit !

À la découverte de l’énergie spirituelle et de ses effets…

5) Le Reiki est-il une secte dangereuse ? Une pratique de magie noire ? Une forme de parasitage par des entités ?

Au risque de décevoir certains, la réponse est… non, pas du tout ! Mais pour comprendre la sobriété de cette réponse, il va nous falloir reprendre les choses en détail et, puisqu’il s’agit d’argumenter et non d’asséner : nous allons devoir nous étendre un peu sur cette grande question, c’est pourquoi nous avons dû y consacrer un long développement sur la page “faut-il avoir peur du Reiki ?“, désolé…